A propos de cette célébrité

Nicolas Edme RESTIF DE LA BRETONNE

Français Nicolas Edme RESTIF DE LA BRETONNE

Né(e) Nicolas Edme RESTIF

Ecrivain français

Sources :  dbourdillat

Né(e) : le 23 octobre 1734 à Sacy, France
Décédé(e) : le 03 février 1806 à Paris, France


Biographie

Nicolas Edme Restif, dit Restif de La Bretonne, également épelé Rétif et de La Bretone, est un écrivain français né le 23 octobre 1734 à Sacy et mort le 3 février 1806 à Paris.

Fils de riches paysans de l'Yonne, il emménage avec sa famille lorsqu'il a huit ans dans la ferme de La Bretonne, située dans le même village de Sacy. Devenu ouvrier typographe à Auxerre et Dijon, Nicolas Restif de La Bretonne s'installe à Paris en 1761 : c'est alors qu'il commence à écrire. Sa vie personnelle est compliquée et il est sans doute indicateur de police. Par son métier dans l'imprimerie, il rencontre des écrivains comme Beaumarchais, Louis-Sébastien Mercier, Grimod de La Reynière ou Cazotte.

Graphomane, il fait paraître de très nombreux ouvrages touchant à des genres divers, du roman pornographique (L'Anti-Justine, ou les Délices de l'amour) au témoignage sur Paris et la Révolution (Les Nuits de Paris ou le Spectateur nocturne, 1788-1794, 8 volumes), en passant par la biographie avec La Vie de mon père (1779) dans lequel il brosse un tableau idyllique du monde paysan avant la Révolution avec la figure positive de son père. Il a également écrit des pièces de théâtre qui n'ont jamais été jouées. Constamment à la recherche de ressources financières – il mourra d'ailleurs dans la misère –, il écrit aussi de nombreux textes pour réformer la marche du monde.

Source :  © Copyright auteur(s) de Wikipédia - Cet article est sous licence CC BY-SA 3.0 .

Voir aussi :

- catégorie Ecrivains