A propos de cette célébrité

Adolf HITLER

Allemand Adolf HITLER

Homme d'Etat allemand d'origine autrichienne, chancelier et dictateur du IIIe Reich allemand (1933-1945)

Né(e) : le 20 avril 1889 à Braunau Am Inn, Austria–Hungary, Allemagne
Décédé(e) : le 30 avril 1945 à Berlin, Germany


Biographie

Adolf Hitler, né le 20 avril 1889 à Braunau am Inn, en Autriche, décédé le 30 avril 1945 à Berlin, est un homme politique allemand qui instaure la dictature du Troisième Reich. Il est chancelier du Reich, puis est élu président (titre qu'il délaissa pour celui de Führer). Porté par le parti qu'il reprit en 1921, le NSDAP (Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei), en tête du Troisième Reich, il fut à l'origine de la Seconde Guerre mondiale.

Convaincu, ainsi qu'il l'écrira dans Mein Kampf, d'être désigné par le destin, il s?engage en politique. Fin 1919, il adhère au DAP, futur NSDAP (ou parti nazi). Brillant orateur et propagandiste hors pair, il mobilise rapidement de nombreux partisans. S?appuyant sur les revendications allemandes à l?issue de la Première Guerre mondiale (en dénonçant le traité de Versailles), puis sur les conséquences de la crise économique des années trente, il accède à la chancellerie du Reich le 30 janvier 1933.

En quelques mois, de janvier à juillet 1933, la République de Weimar bascule dans la dictature et la terreur. À la fois Reichspräsident et Reichskanzler (président et chancelier du Reich) après le plébiscite du 19 août 1934, il devient Führer (guide). Il viole le traité de Versailles en réarmant l?Allemagne, en occupant et en annexant des territoires, profitant de la passivité des puissances européennes qui redoutent une nouvelle guerre. Le 1er septembre 1939, l'attaque délibérée de la Pologne provoquera la Seconde Guerre mondiale.

Parallèlement à sa politique d?agression nationaliste, il met en ?uvre l?un des plus grands génocides de l?Histoire. Il ordonne ainsi l?élimination des handicapés, des Tziganes, des homosexuels, des franc-maçons, des communistes, des résistants, des Témoins de Jéhovah, des « asociaux », et, conformément à ce qu?il laisse entrevoir dans Mein Kampf, l?extermination systématique des Juifs. Principal instigateur de la « Solution finale », il est responsable de la mort d?environ 6 millions d?êtres humains dans les camps de concentration et les camps d'extermination, ainsi que lors des tueries de masse sur le front de l?Est par les Einsatzgruppen.

Encerclé par l'Armée rouge, il se suicide dans son bunker à Berlin le 30 avril 1945. En pleine débâcle militaire, le Troisième Reich ne lui survit que quelques jours. Les principaux responsables du régime seront jugés lors du procès de Nuremberg.

Source :  © Copyright auteur(s) de Wikipédia - Cet article est sous licence CC BY-SA 3.0 .

Voir aussi :

- catégorie Collaborateurs 1939-1945 & néo-nazis