Ils sont cousins avec Henri Marie Léonce FABRE :


Signalez votre propre cousinage


A propos de cette personnalité

Henri Marie Léonce FABRE

Français Henri Marie Léonce FABRE

Ingénieur et aviateur français, inventeur de l'hydravion en 1910

Sources :  Michel AMAYENC

Né(e) : le 29 novembre 1882 à Marseille, France
Décédé(e) : le 29 juin 1984 à Le Touvet, France


Origine du nom

L'un des patronymes les plus courants en Europe, sous ses diverses formes (Faivre, Lefèvre, Faure ...). Le métier évoqué par ce nom, celui de forgeron, entraîne en effet une diffusion massive du surnom : il y avait très peu de forgerons dans un village, mais il y en avait toujours au moins un (origine : lat. faber). C'est dans le Rouergue que le nom est le plus répandu, mais on le trouve dans tout le Languedoc et en Catalogne. Variante : Fabra (66).

Biographie

Henri Fabre (né à Marseille (Bouches-du-Rhône) le 29 novembre 1882 et décédé le 29 juin 1984 au Touvet (Isère), à l'âge de 101 ans) est un ingénieur et aviateur français. Il est l'inventeur en 1910 de l'hydravion (d'abord nommé hydro-aéroplane, jusqu'en 1913).

Issu de la famille d'armateurs marseillais Cyprien-Fabre, après de brillantes études à la Faculté des Sciences de Marseille puis des études d'ingénieur à Supélec (Paris), Henri Fabre se consacra pendant quatre années à la conception, aux essais et à la réalisation de son hydro-aéroplane muni de trois flotteurs. Dans la réalisation de ce projet il eut pour mécanicien Marius Burdin, ancien mécanicien du capitaine Ferdinand Ferber, et pour dessinateur, Léon Sebille, un architecte naval marseillais. L'appareil construit, de type « canard », dont il repris le nom, avait une envergure de 14 m, une longueur de 8,5 m, un poids de 380 kg. Il était équipé d'un moteur Gnome Omega de 50 ch qui entraînait une hélice de 2,60 m.

Source :  © Copyright auteur(s) de Wikipédia - Cet article est sous licence CC BY-SA 3.0 .

Voir aussi :

- catégorie Aviateurs, Inventeurs