Ils sont cousins avec Bruno COQUATRIX :


Signalez votre propre cousinage


A propos de cette célébrité

Bruno COQUATRIX

Français Bruno COQUATRIX

Directeur de salle de spectacle, ancien directeur général de l'Olympia à Paris

Sources :  Francis JAUNIAU

Né(e) : le 04 août 1910 à Ronchin, France
Décédé(e) : le 01 avril 1979 à Paris, France


Origine du nom

Le nom est porté dans la Seine-Maritime et le Nord-Pas-de-Calais. Variantes : Cocatrix (76, 62) et sans doute Cocatre (51). Il a servi à désigner le crocodile, mais surtout toutes les bêtes fantastiques, en particulier le dragon. Godefroy signale dans son Lexique de l'ancien français que le terme a été utilisé comme surnom pour désigner celui qui portait le dragon dans les processions (mentions à Troyes, Sens et Auxerre).

Biographie

Bruno Coquatrix, né le 5 août 1910 à Ronchin, et mort le 1er avril 1979 à Paris, est un directeur de salle de spectacle, ancien directeur général de l'Olympia à Paris, de 1954 à 1979.

Bruno Coquatrix se fait d'abord remarquer comme auteur et compositeur. Il écrit plus de 300 chansons, dont Mon ange (1940), Clopin-clopant (avec Pierre Dudan, 1947) et Cheveux dans le vent (avec Jacques Chabannes, 1949). On lui doit également plusieurs opérettes.

Il est également l'imprésario de vedettes de la chanson telles que Jacques Pills et Lucienne Boyer. Après avoir dirigé Bobino, il prend, en 1954, la direction de la salle de l'Olympia, le plus grand music-hall d'Europe. Il y engage toutes les célébrités de la chanson de l'époque, telles que Georges Brassens, Gilbert Bécaud, Johnny Hallyday, Dalida, Édith Piaf, Annie Cordy, Yves Montand. Il est également l'un des créateurs de la marque de disques Versailles.

Source :  © Copyright auteur(s) de Wikipédia - Cet article est sous licence CC BY-SA 3.0 .

Voir aussi :

- catégorie Industriels, Hommes d'affaire