Ils sont cousins avec Henri Mathias BERTHELOT :


Signalez votre propre cousinage


A propos de cette célébrité

Henri Mathias BERTHELOT

Français Henri Mathias BERTHELOT

Général français

Sources :  Vendée Militaire

Né(e) : le 07 décembre 1861 à Feurs, France
Décédé(e) : le 28 janvier 1931 à Paris, France


Origine du nom

Sans doute diminutif de Bertaud, de Berthou(x) ou de Berthe, noms de personne d'origine germanique. Un rapport avec Barthélémy n'est cependant pas impossible. C'est dans l'Ouest que le nom est le plus répandu. Variante : Berthellot (89). On trouve aussi les formes Bertheloot, Berteloot, Bertheloot, Berteloos dans le nord de la France et en Belgique. Doubles diminutifs : Bertheloteau (49), Berthelotet (21, 80). Avec d'autres suffixes : Berthelard (71), Berthelat (03), Berthelaud (71, 21), Bertheleau (58), Berthelet (01, 59), Bertheley (71), Berthelier (42), Berthelin (77, 89), Bertheliot (35), Berthellet (38), Berthellier (73), Berthelon (71, 69, 39).

Biographie

Henri Mathias Berthelot, né le 7 décembre 1861 à Feurs (Loire) et mort le 28 janvier 1931 à Paris, est un général français ayant servi pendant la Première Guerre mondiale.

Fils d'un capitaine de gendarmerie, après des études à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr, Henri Mathias Berthelot est affecté en 1883 en Algérie, puis en Indochine.

En 1907, il est affecté à l'état-major général. En 1914, il est le chef d'état-major du général Joffre.

Du 3 août 1915 au 19 septembre 1916, il commande le 32e corps d'armée ou Groupement Berthelot.

Le 14 octobre 1916, il est placé à la tête de la mission militaire française en Roumanie, dite mission Berthelot et forte de près de 2 000 officiers et sous-officiers. Il réorganise l'armée roumaine, lourdement défaite par l'Allemagne et résistant à grand-peine en Moldavie entre janvier et juin 1917.

Source :  © Copyright auteur(s) de Wikipédia - Cet article est sous licence CC BY-SA 3.0 .