Philippe Torreton

Généalogie de Philippe Torreton

Acteurs & comédiens

FrançaisNé(e) Philippe Torreton

Acteur de théâtre et de cinéma français

Né(e) le 13 octobre 1965 à Rouen , France (58 ans)

Son arbre généalogique

Signaler une erreur

Ce formulaire vous permet de signaler une erreur ou un complément à la généalogie suivante : Philippe TORRETON (1965)

Plus d'informations

Philippe Torreton, né le 13 octobre 1965 à Rouen, est un acteur de théâtre et de cinéma français. Également engagé dans la vie publique et en politique, il est ancien conseiller de Paris, élu dans le 9e arrondissement de la capitale.

...   Philippe Torreton, né le 13 octobre 1965 à Rouen, est un acteur de théâtre et de cinéma français. Également engagé dans la vie publique et en politique, il est ancien conseiller de Paris, élu dans le 9e arrondissement de la capitale.


Biographie


Jeunesse
Philippe Torreton est le fils de Jacques Torreton, employé de station-service, et de Claudine Lehoc, institutrice et militante syndicale. Philippe Torreton grandit dans la banlieue de Rouen et a deux frères portés à cette époque sur le football. Élève à l'école Maryse-Bastié puis au collège Édouard-Branly de Grand-Quevilly et au lycée les Bruyères à Sotteville-lès-Rouen, il s'y découvre un certain amour pour le théâtre qu'il ne cessera de développer, grâce à des professeurs, aimant souvent citer son professeur de français Gérald Désir qui encourage ses premiers pas dans le club de théâtre dans la salle polyvalente du collège Édouard-Branly où l'avait inscrit sa mère à un stage d’initiation.
Élève en 1987 du Conservatoire national supérieur d'art dramatique, il fréquente les classes de Madeleine Marion, Catherine Hiegel et Daniel Mesguich ; il y reviendra pour enseigner à partir d'octobre 2008.


Vie professionnelle
Philippe Torreton entre en 1990 à la Comédie-Française comme pensionnaire. Il en devient le 489e sociétaire en 1994.
Après des rôles parmi les plus prestigieux comme Scapin, Lorenzaccio, Hamlet, Henry V, Tartuffe ou George Dandin, il quitte la Comédie-Française en 1999.
Distingué en 1996 par le prix Gérard-Philipe de la ville de Paris, il interprète le rôle-titre du film Capitaine Conan de Bertrand Tavernier évoquant un épisode peu connu de la Première Guerre mondiale puisqu’il se passe en 1919. Son jeu dans ce rôle lui vaut le César du meilleur acteur en 1997. C'est lors de la représentation du Malade imaginaire en 1991, que Bertrand Tavernier l'avait repéré, lui proposant le rôle d'Antoine dans L.627, sorti en 1992.
Acteur engagé, il interprète en 1999, toujours pour Tavernier, le rôle d’un directeur d’école maternelle confronté à la misère sociale dans Ça commence aujourd'hui.
Au théâtre, il interprète, entre autres, en 2000, On ne refait pas l’avenir d’Anne-Marie Étienne, son épouse, mais continue à tourner régulièrement : en 2001, il donne la réplique à Charlotte Gainsbourg dans Félix et Lola de Patrice Leconte, en 2002 il est Monsieur N. pour Antoine de Caunes, en 2004, il est face à Grégori Dérangère dans L'Équipier de Philippe Lioret, en 2005, il apparaît dans Les Chevaliers du ciel de Gérard Pirès. Il est nommé pour le César du meilleur acteur cette même année.
En 2005, il est Robert III d’Artois, dans la série diffusée sur France 2, Les Rois maudits, puis on le voit dans La vie sera belle en 2007. Entretemps, il est M. Seurel dans Le Grand Meaulnes et Charles dans Ulzhan de Volker Schlöndorff.
Torreton est en tournée durant la saison 2005-2006 dans le rôle de Richard III, dans la pièce du même nom de William Shakespeare, dans une mise en scène de Philippe Calvario. Il se lance à son tour dans la mise en scène en 2007, montant et interprétant Dom Juan de Molière.
En 2006-2007, Antoine Benoit tourne Au cœur de l'acteur (sorti en 2008), un film documentaire dans lequel il suit Philippe Torreton dans son travail de comédien dans la pièce d'Alexandre Griboeidov Du Malheur d'avoir de l'esprit, créée en mars 2007 au Théâtre national de Chaillot. Le film met en avant l'engagement de l'acteur sur scène et son engagement politique, nous entraînant aussi dans la campagne présidentielle à laquelle Philippe Torreton participa activement.
En 2010, il joue dans Un pied dans le crime de Labiche, dans une mise en scène de Jean-Louis Benoît puis en 2011 dans Hamlet, mis en scène par Jean-Luc Revol.
Durant les saisons 2012-2014, il tient le rôle-titre dans Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, mis en scène par Dominique Pitoiset. Il obtient le Molière du meilleur comédien dans le théâtre subventionné pour ce rôle en 2014.
Il tourne Présumé coupable de Vincent Garenq et est nommé pour le César du meilleur acteur en 2012.
Le 10 avril 2020, la vénération de la couronne d’épines du Christ a lieu dans la cathédrale Notre Dame de Paris alors que le toit de celle-ci a été dévasté par un incendie l'année précédente. Philippe Torreton y lit des textes de Paul Claudel – dans la cathédrale fermée au public en raison des risques (chutes de pierres, contamination au plomb, pandémie) mais à ciel ouvert – aux côtés de l'archevêque de Paris, Michel Aupetit, ainsi que Renaud Capuçon et Judith Chemla,Le 29 janvier 2021, il est l’un des nombreux intervenants du documentaire De L’Ombre à la lumière, réalisé par Carine Loubeau et diffusé sur la chaine locale TL7,,. Carine Loubeau documentaire De L’ombre à la lumière bande annonce sur Youtube.com


Engagement politique
Lors de l'élection présidentielle française de 2002, Philippe Torreton soutient la candidature de Noël Mamère. En 2005, il fait campagne en faveur du « oui » au référendum pour une Constitution européenne.
Lors de l'élection présidentielle de 2007, Philippe Torreton soutient Ségolène Royal et s'est exprimé lors d'une réunion de la candidate au Bataclan (Paris 11e) le 20 février 2007.
Il s'engage avec Bertrand Delanoë pour les élections municipales de 2008 à Paris en tant que candidat dans le 9e arrondissement et est élu conseiller de Paris. Il est également conseiller d'arrondissement, délégué à la citoyenneté, à la lutte contre les discriminations et aux évènements artistiques auprès du maire du 9e. Il est au Conseil de Paris en 2010 le second élu le plus absent, après la ministre Christine Lagarde et devant l'autre membre du gouvernement, Pierre Lellouche, et le premier parmi les élus de la majorité socialiste. Il démissionne de son mandat au Conseil de Paris en novembre 2010.
Il soutient François Hollande, le candidat PS à l'élection présidentielle de 2012.
Le 17 décembre 2012, il publie dans Libération une lettre s'adressant à Gérard Depardieu, en lui reprochant son exil fiscal : « Alors Gérard, t’as les boules ? », qui provoque diverses réactions dans le milieu artistique. L'actrice Catherine Deneuve, publiera quelques jours plus tard, toujours dans Libération, une réponse, où elle fait part de sa « colère », en réaction au jugement de Torreton, Fabrice Luchini ironisera en commentant que « ceux qui jugent Depardieu, surtout s'ils sont acteurs, [...] devraient juger aussi leur filmographie ».
En janvier 2016, il participe à un collectif de personnalités favorables à une primaire des socialistes et des écologistes.
Il soutient Yannick Jadot pour la primaire de l'écologie de 2016.
Dans l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle de 2017 qui oppose Marine Le Pen à Emmanuel Macron, il appelle à faire barrage à la candidate FN.
Le 1er novembre 2023, en pleine guerre entre Le Hamas et Israël, il publie sur le réseau social Linkedin un post intitulé « Je suis juif » pour condamner l’antisémitisme.


Vie privée
Philippe Torreton a été le compagnon de la journaliste française Claire Chazal entre 2003 et 2007.
Il a deux enfants, Louis et Marie, de son mariage avec la réalisatrice Anne-Marie Étienne.
Il se marie le 20 juin 2008 avec la journaliste Elsa Boublil avec qui il a deux autres enfants, Jeanne et Simon, nés respectivement en 2008 et 2011.


Filmographie


Cinéma
1990 : Dernier Regard court métrage de Philippe Condroyer
1991 : La Neige et le Feu de Claude Pinoteau
1992 : L.627 de Bertrand Tavernier : Antoine
1993 : Une nouvelle vie d'Olivier Assayas : Fred
1994 : Le petit qui attend le facteur d'Anne-Marie Étienne
1994 : L'Ange noir de Jean-Claude Brisseau : Christophe
1994 : Oublie-moi de Noémie Lvovsky : Fabrice
1995 : L'Appât de Bertrand Tavernier : le chef de la police
1996 : Le Bel Été 1914 de Christian de Chalonge : Ernest Pailleron
1996 : Capitaine Conan de Bertrand Tavernier : Capitaine Conan
1998 : Ça commence aujourd'hui de Bertrand Tavernier : Daniel Lefebvre
2000 : Tôt ou tard d'Anne-Marie Étienne : Éric
2000 : Félix et Lola de Patrice Leconte : Félix
2001 : Les Trois Théâtres court métrage d'Emmanuel Bourdieu
2001 : Vertiges de l'amour de Laurent Chouchan : Vincent
2002 : Monsieur N. d'Antoine de Caunes : Napoléon Bonaparte
2003 : Corps à corps de François Hanss : Marco Tisserand
2003 : Dear Hunter court métrage de Franck Saint-Cast : Grüber
2004 : L'Équipier de Philippe Lioret : Yvon Le Guen
2005 : Les Chevaliers du ciel de Gérard Pirès : Bertrand
2005 : Le Grand Meaulnes de Jean-Daniel Verhaeghe : M. Seurel
2006 : Jean de la Fontaine, le défi de Daniel Vigne : Jean-Baptiste Colbert
2008 : Ulzhan de Volker Schlöndorff : Charles
2008 : Au cœur de l'acteur, documentaire d'Antoine Benoit : lui-même
2009 : Banlieue 13 : Ultimatum de Patrick Alessandrin : Le président
2011 : Présumé Coupable de Vincent Garenq : Alain Marécaux
2011 : L'Ordre et la Morale de Mathieu Kassovitz : Christian Prouteau
2011 : L'Art d'aimer d'Emmanuel Mouret : Voix du narrateur
2012 : Tous cobayes ? de Jean-Paul Jaud : narrateur
2013 : L'Écume des jours de Michel Gondry : Jean-Sol Partre
2014 : La Pièce manquante de Nicolas Birkenstock : André Mouton
2016 : Les Enfants de la chance de Malik Chibane : docteur Daviel
2018 : Les Bonnes intentions de Gilles Legrand : lui-même
2019 : Trois jours et une vie de Nicolas Boukhrief : Docteur Dieulafoy
2019 : Je ne rêve que de vous de Laurent Heynemann : Pierre Laval
2021 : Simone, le voyage du siècle d'Olivier Dahan : André Perdriau
2023 : Gueules noires de Mathieu Turi : Fouassier


Télévision


Clip
2008 : Vidéo-clip de la chanson Repenti de Renan Luce


Captation de pièces


Théâtre


Comédie-Française


Hors Comédie-Française


Metteur en scène
Septembre 2007 : Dom Juan de Molière, Théâtre Marigny. Première mise en scène de Torreton dans laquelle il interprète également le rôle-titre. Jean-Paul Farré est son partenaire dans le rôle de Sganarelle. Décors d'Alain Chambon. Costumes de Bonnie Colin.


Publications
Comme si c'était mois, éditions du Seuil, 2004, 256 p. (ISBN 978-2-02-063975-0)
Petit lexique amoureux du théâtre, Éditions Stock, 2009, 252 p. (ISBN 978-2-234-06333-4)
Mémé, Paris, Éditions de l'Iconoclaste, 2014, 162 p. (ISBN 978-2-913366-61-9)
Cher François : lettres ouvertes à toi, Président, éditions Flammarion, 2015 (ISBN 978-2081334878), 220 p.
Thank you, Shakespeare !, éditions Flammarion, 2016 (ISBN 978-2-0813-7954-1), 173 p.
Jacques à la guerre, éditions Plon, 2018, (ISBN 978-2-259-26364-1), 384 p.
Une certaine raison de vivre, éditions Robert Laffont, 2021 (ISBN 978-2-221-25479-0), 320 p.


Distinctions


Récompenses


Nominations


Césars


Décorations
Officier de l'ordre des Arts et des Lettres, le 10 février 2016 (chevalier en 1999).


Notes et références


Liens externes

Ressources relatives à l'audiovisuel : Africultures AllMovie Allociné Filmportal IMDb Unifrance
Ressources relatives au spectacle : Les Archives du spectacle Comédie-Française Theatre-contemporain
Ressource relative à plusieurs domaines : Radio France
Ressource relative à la musique : MusicBrainz

Portail du cinéma français Portail de la télévision française Portail du théâtre Portail de la politique française Portail de Paris



Biographie issue de Wikipédia (voir l'original) sous licence CC BY-SA 3.0

 

Origines géographiques

La carte ci-dessous indique les communes d'origine des ancêtres de la personnalité.

Chargement en cours... Une erreur est survenue lors du chargement de la carte.