Pierre PFLIMLIN

Généalogie de Pierre PFLIMLIN

Ministres & secrétaires d'Etat français (présidence de Gaulle), Ministres & secrétaires d'Etat français (avant la 5ème République), Maires et conseillers municipaux, régionaux, généraux

FrançaisNé(e) Pierre Eugène Jean PFLIMLIN

Avocat et homme d'État français, président du Conseil sous la IVe République et maire de Strasbourg

Né(e) le 5 février 1907 à Roubaix, Nord , France

Décédé(e) le 27 juin 2000 à Strasbourg, Bas Rhin , France

Origine du nom

Porté notamment en Alsace et en Suisse, c'est un diminutif de l'allemand Pflaum (= prune), sans doute surnom donné à celui qui habite près d'un prunier (mais un sens métaphorique n'est pas impossible : petit homme rond).

Son arbre généalogique

Signaler une erreur

Ce formulaire vous permet de signaler une erreur ou un complément à la généalogie suivante : Pierre PFLIMLIN (1907)

Plus d'informations

Pierre Eugène Jean Pflimlin, né le 5 février 1907 à Roubaix et mort le 27 juin 2000 à Strasbourg, est un avocat et homme d'État français, président du Conseil sous la IVe République et maire de Strasbourg de 1959 à 1983.

Né dans le Nord dans une famille alsacienne — son père étant à cette époque directeur dans une entreprise textile —, Pierre Pflimlin devait revenir, jeune enfant, en Alsace, où il fit ses études au lycée de Mulhouse, à l'Institut catholique de Paris et enfin à l'université de Strasbourg. Diplômé en droit et en sciences politiques, il devint avocat en 1933 au barreau de Strasbourg. Il commence par militer aux Jeunesses patriotes1, une ligue d'extrême droite, avant de rejoindre l'Action populaire nationale d'Alsace, un mouvement dissident de l'Union populaire républicaine, le grand parti catholique alsacien. Il travailla au secrétariat général de la jeunesse, à Vichy, en 1941, puis fut nommé juge d'instruction à Thonon-les-Bains (de 1941 à 1944), et substitut du procureur de la république à Metz (en 1944).
...  
Démocrate-chrétien, il est membre du Mouvement républicain populaire (MRP) dès sa création en 1945 et en occupe la présidence de 1956 à 1959. Ses premières fonctions ministérielles furent celles de sous-secrétaire d'État au ministère de la Santé publique et de la Population (en 1946), puis de sous-secrétaire d'État à l'Économie nationale. Il est ensuite très souvent ministre durant la Quatrième République, notamment ministre de l'Agriculture dans huit gouvernements entre 1947 et 1951, sans compter des portefeuilles dans une grande partie des gouvernements s'étant succédé jusqu'en 1958 (commerce, l'Europe, la France d'outremer, les finances et les affaires économiques, etc.).

© Copyright auteur(s) de Wikipédia - Cet article est sous licence CC BY-SA 3.0

 

Origines géographiques

La carte ci-dessous indique les communes d'origine des ancêtres de la personnalité.

Chargement en cours... Une erreur est survenue lors du chargement de la carte.