A propos de cette personnalité

Emile GABORIAU

Français Emile GABORIAU

Ecrivain français, considéré comme le père du roman policier

Sources :  Pierre de LAUBIER

Né(e) : le 09 novembre 1832 à Saujon-en-Saintonge, France
Décédé(e) : le 28 septembre 1873 à Paris, France


Origine du nom

On considère le plus souvent qu'il s'agit d'un dérivé du verbe d'ancien français gaber (= plaisanter, se moquer), et donc d'un surnom donné à un personnage moqueur ou aimant la plaisanterie. C'est en Vendée que le nom est le plus répandu. Variantes : Gaboraud, Gaboreau, Gaboreaud, Gaboriaud, toutes dans la même région. Egalement Gaboria, Gaborias (33), Gabory (49), Gaborit (85), Gaborel (22), Gaboret (18), Gaboriaux. A noter aussi la forme Gaboriault (Québec).

Biographie

Émile Gaboriau (Saujon-en-Saintonge, le 9 novembre 1832 - Paris, 28 septembre 1873) est un écrivain français, considéré comme le père du roman policier. Son personnage, l'enquêteur Lecoq, a influencé Conan Doyle pour la création de Sherlock Holmes.

Il exerça divers métiers : clerc d'avoué, hussard en Afrique, chef d'écurie. Il s'engagea dans la cavalerie pour sept ans mais résilia son contrat rapidement pour gagner Paris où il écrivit des chroniques pour gagner sa vie. Il devint le secrétaire de Paul Féval avec qui il découvrit le journalisme.

Son premier roman, L'affaire Lerouge connut un immense succès. On y voit l'apparition de Lecoq, agent de la sûreté qui deviendra un commissaire célèbre. Ce personnage inspira Conan Doyle, comme modèle du détective ingénieux qui résout des énigmes par ses capacités déductives hors normes. Mais, à la différence de Sherlock Holmes, les enquêtes de Lecoq reposent sur des investigations plus réalistes, plus proches des progrès de la police scientifique de l'époque. Les romans policiers de Gaboriau font pénétrer l'intrigue dans les milieux sociaux. Il décrit l'environnement d'une manière qui peut être qualifié de « naturaliste ». En cela, son influence sur le roman policier français reste très importante.

Après le succès de L'Affaire Lerouge, il travailla comme feuilletoniste au Petit Journal. En 1872, il montera avec Jules-Émile-Baptiste Holstein un drame théâtral tiré de L'Affaire Lerouge.

Monsieur Lecoq fut adapté au cinéma par Maurice Tourneur en 1914.

Source :  © Copyright auteur(s) de Wikipédia - Cet article est sous licence CC BY-SA 3.0 .

Voir aussi :

- catégorie Ecrivains