A propos de cette personnalité

Gaston CALMETTE

Français Gaston CALMETTE

Né(e) Paul Eugène Jules Gaston CALMETTE

Journaliste français

Sources :  Bruno MARGELIDON

Né(e) : le 30 janvier 1858 à Montpellier, France
Décédé(e) : le 16 mars 1914 à Paris, France


Origine du nom

Diminutif de calm, toponyme préroman qui désigne un plateau montagneux et aride, également un pâturage. Le nom est très répandu dans l'Hérault, l'Aveyron et le Lot-et-Garonne.

Biographie

Gaston Calmette, né à Montpellier (Hérault) le 30 juillet 1858 et mort assassiné à Paris le 16 mars 1914, est un journaliste français.

Directeur du quotidien Le Figaro à partir de 1903, il lance, en janvier 1914, à l'instigation de Louis Barthou et Raymond Poincaré, une virulente campagne contre Joseph Caillaux, ministre des Finances dans le gouvernement Doumergue.

Excédée par cette campagne, l'épouse du ministre, Henriette Caillaux, se rend à la rédaction du journal et tue son directeur, qui venait de recevoir l'écrivain Paul Bourget, de cinq coups de révolver. Le scandale entraîne dès le lendemain la démission du ministre.

Gaston Calmette est le frère aîné du bactériologiste Albert Calmette (1863-1933).

Marcel Proust lui dédia le premier volume d'À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann.

Source :  © Copyright auteur(s) de Wikipédia - Cet article est sous licence CC BY-SA 3.0 .

Voir aussi :

- catégorie Journalistes (presse écrite)